09/07/2020

Lutte contre les moustiques vecteurs d'arboviroses (dengue, chikungunya, zika) en 2020

Communiqué de l'Agence Régionale de la Santé Occitanie



"Depuis la fin de l'année 2015, le moustique tigre est considéré comme implanté et actif dans le département du Lot.

Ce moustique, qui a su s'adapter à notre climat, est une préoccupation de santé publique en raison de sa capacité à transmettre, sous certaines conditions, des maladies infectieuses comme la Dengue, le Zika et le Chikungunya.

Depuis le 1er janvier 2020, les ARS sont désormais en charge des missions de surveillance entomologique et d'intervention autour des cas suspect de dengue, de chikungunya ou de zika pour prévenir les épidémies de maladies vectorielles.

Pour la saison 2020, qui s'organise du 1er mai au 30 novembre, 25 pièges pondoirs sont répartis dans le département comme indiqué sur la carte ci-dessous.

position pièges pondoirs.png

Pour autant, même si l'élimination totale et définitive du moustique tigre n'est pas réalisable, il est possible de limiter sa progression et de diminuer sa densité, ce qui permet de réduire le risque épidémique comme la nuisance.

Lutte préventive : les moustiques présents sur notre territoire ne sont pas porteurs de ces virus. Ils pourraient les transmettre s'ils piquaient une personne malade de retour d'un voyage en zone à risque.
Le moustique tigre pond et se développe dans l'eau stagante (petits objets et récipients en eau à proximité des habitations). Le moustique tigre a un rayon d'action très court (moins de 100 m). Le seul moyen d'agir sur sa densité est donc l'élimination définitive, ou à défaut la surveillance régulière (hebdomadaire), de tous les gîtes larvaires autour de la maison (privé et public).

Un portail officiel contient des informations validées sur le moustique tigre (mode de vie, répartition, risque sanitaire) : https://signalement-moustique.anses.fr ".

affiche moustique 1.png
affiche moustique 2.png