L'intercommunalité

Le 31.12.2009, nous avons adhéré à la Communauté de Commune du Pays de Souillac - Rocamadour. 

Au-delà d’un savoir-faire que possède un grand nombre de communes dans divers domaines, c’est autour de projets que Rocamadour a fait le choix de se tourner vers la Vallée de la DORDOGNE. 

Se réunir dans une intercommunalité, c’est mettre en commun des moyens qui vont nous permettre d’agir sur des coûts mais aussi de mettre en place des structures pour lesquelles une commune seule n’aurait pas pu en assumer la responsabilité. 

Nous avons intégré la Communauté de Commune du Pays de Souillac car nous avons eu des réponses claires aux questions que nous avons posées. Nous avons un grand nombre de points communs et la vision que nous avons de l’avenir est une vision partagée par tous les élus. 
Les élus ont rapidement compris qu’avec toutes les réformes que nous subissons, seule la solidarité pouvait nous permettre de continuer à gérer notre commune dans de bonnes conditions. 

Nous avons transféré à la Communauté de Communes du Pays de Souillac - Rocamadour : 
      - 17 Kms de voies communautaires pour un montant total annuel de 24.420 €, sachant que le km de route refait coûte à peu près 30.000 €. 
      - La création d’une nouvelle zone artisanale, si besoin est, sachant que nous gardons la gestion et le produit de la vente des lots que nous avons à la gare de Rocamadour. 
     - La compétence « Petite Enfance » dont l’objectif est de permettre la survie des crèches et des « Relais d’Assistantes Maternelles » afin de pouvoir continuer à accueillir sur notre territoire de jeunes couples.

Cela veut dire que nos enfants pourront aller dans une crèche du territoire (Souillac, Saint-Sozy) mais aussi à la crèche de Gramat et c’est la communauté de communes qui prendra en charge la participation qui incombait à la commune par le biais de convention. Cela représente un coût important pour la commune (de l’ordre de 20 € /habitant) mais nous n’avons pas les moyens ni suffisamment d’enfants pour avoir notre propre crèche. 

        - La compétence « Tourisme » qui mérite quelques explications

Jusqu’en 2007, Rocamadour avait un Office de Tourisme 3 étoiles.

Lors de la création de la Maison du Tourisme, en 2007, avec Gramat et Padirac, nos partenaires, le Conseil Régional et le Conseil Général, ont accepté d’aider financièrement cette structure à la condition qu’il y ait création d’une communauté de communes sur ce même territoire. Mais nous avions perdu nos étoiles pouvant remettre en cause notre classement en Commune Touristique et en Station Touristique.

En décidant de nous associer à la Communauté de Communes du Pays de Souillac - Rocamadour, nous donnons une autre dimension au tourisme et en intervenant avant le 15 février 2010, l’Office de Tourisme de Souillac, qui est un 3 étoiles, va nous permettre de ne pas perdre ces classements.

Le Syndicat Mixte Touristique de la Vallée de la Dordogne va regrouper pour l’année 2010 la Communauté de Communes du Pays de Souillac - Rocamadour et la Communauté de Communes du Pays de Padirac. La commune de Gramat n’a pas souhaité, à ce jour, commencer à écrire avec nous cette partie de l’histoire qui regroupera, à compter du 1er janvier 2011, les cantons de Martel, Vayrac, Saint-Céré, Bretenoux … et peut être d’autres partenaires. 

Le glissement sur cette nouvelle structure devrait se faire d’ici la fin du mois de février 2010 afin d’être opérationnelle très rapidement pour être au service de nos professionnels et de nos visiteurs sur un territoire élargi. 
 
A partir du 1er Janvier 2017

Historique

Le 18 octobre 2016, Madame la Préfète a pris l’arrêté de fusion pour les communautés de communes Causses et Vallée de la Dordogne, Cère et Dordogne et le rattachement de la commune nouvelle de Sousceyrac en Quercy.

Cette nouvelle entité dénommée « Causses et Vallée de la Dordogne – Cère et Dordogne – Sousceyrac en Quercy » a débuté le 1er janvier 2017, regroupant 79 communes et environ 48 000 habitants (Population INSEE).

Il s’agit désormais du plus important territoire du département avec à sa Présidence, Monsieur Gilles LIEBUS réélu le 7 janvier 2017 à Biars-sur-Cére. Cette structure offrira également une assise territoriale et économique renforcée, plus à même de répondre aux enjeux de demain face à des territoires riverains qui se structurent et se développent (Grand Cahors, Figeac Communauté, Communauté d’Agglo de Brive...).

Situation géographique

Située au Nord du département du Lot, notre territoire conjugue harmonieusement les paysages qui s’étendent des Causses de Gramat et de Martel, avec leurs murets de pierres et leurs pelouses sèches, à la magnifique vallée de la Dordogne qui ondule et dévoile ses falaises calcaires, ses châteaux et ses villages médiévaux, en passant par le Limargue composé de verts pâturages bordés de haies.

Agriculture, tourisme, artisanat, industries, commerces et nombreuses associations contribuent à la dynamique d’un bassin de vie confortable et attractif.

Quelques chiffres

Communes adhérentes : 79
Superficie : 1 292,80 km2
Population : 47 337 habitants

http://www.cauvaldor.fr/